Tribune de femme

Tribune de femme

Un maire CDP et un député ADF/RDA se serrent les colles en public

Selon l'Agence d'information du Burkina (AIB), le maire CDP de la commune de Kompienga (Est, 380km) Kalenfé Lodano et le député ADF/RDA Parimani Sabdano, se sont serrés les colles le mardi 22 avril 2014 à la mairie, suite à un différend sur le renouvellement du Comité villageoise de développement (CVD) de ladite localité 

Ouagadougou, 30 avril 2014 (AIB)-Le maire de la commune de Kompienga (Est, 380km) Kalenfé Lodano et le député Parimani Sabdano, se sont serrés les colles mardi 22 avril 2014 dans l’enceinte de la mairie, suite à un différend portant sur le renouvellement du Comité villageoise de développement de la dite localité, a-t-on appris.

Le maire de la commune de Kompienga issu du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, pouvoir) Kalenfé Lodano (35ans) et le député de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA, majorité) Parimani Sabdano (60 ans) se sont serrés les colles et se sont bousculés violemment aux environs de 10H 45 mn TU le mardi 22 avril 2014 devant de nombreuses personnes, selon des témoignages recueillis sur place par le correspondant de l’AIB.

Selon les mêmes sources, le différend porte sur le mode de désignation des membres du Comité villageois de développement (CVD) qui se fait par « consensus » ou à défaut par « vote ».

A en croire les témoins présents sur place, le chef coutumier de Kompienga, déjà en possession d’une liste de membres, a, au nom des trois chefs coutumiers que compte la ville, opter pour « le consensus » tandis que le député qui avait deux candidats, a choisi « le vote ».

La tension entre les partisans du « vote » et ceux du « consensus » a occasionné des échanges houleux et des bousculades entre les deux élus.

L’équipe chargée du renouvellement des membres de la structure voyant la situation se détériorer et leurs vies menacées, a donc décidé de suspendre le processus et de le reporter à une date ultérieure qui sera connue de tous, a-t-on appris.

Un jeune homme d’une trentaine d’années a été poignardé au bras, mais sa santé est hors de danger.

La première session ordinaire du conseil communal de Kompienga, en sa séance du Mardi 04 Mars 2014 donnait autorisation au maire, de procéder au renouvellement des 17 structures CVD de son ressort territorial. Dans les 16 autres villages, les structures ont été renouvelées sans difficultés majeures.
Source: http://www.aib.bf/

 



30/04/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres