Tribune de femme

Tribune de femme

La France et ses mendiantes....

Des mendiants, il en existe en France. Dans la ville de Lyon, une forte présence de femmes mendiantes dans les rues attire l’attention. A l’entrée d’un des plus grands centres commerciaux de Lyon dans le troisième arrondissement sise à la Part dieu, une jeune femme d’environ 30 ans avait tout simplement estampillé sur un morceau de carton ceci : « Aidez-moi, j’ai faim ». Assise devant sa petite boîte en plastique contenant déjà quelques centimes d’Euros, elle portait un jean et une chemisette. L’allure assez sérieuse mais dont la situation ne semblait pas aussi criarde, l’on se demande ce qui pousse une si jolie femme à la mendicité.

Un autre endroit, une autre réalité. A Saint-Étienne, une autre ville française située à 45 minutes de train de Lyon, une jeune fille, qui visiblement, avait un peu plus de 23 ans était assise au bord de la chaussée. En plus d’être enceinte, elle tenait un petit garçon d’environ un an. Aux passants, elle leur demandait des centimes d’Euros pour s’occuper sans doute de sa famille. Pourquoi une si jeune femme, pire avec un nourrisson et attendant un autre encore s’adonne à la mendicité ? Ses conditions de vie sont-elles si dégradantes pour qu’elle se mette à quémander ? Est-elle de nationalité française ? Ces questions n’auront malheureusement pas de réponses. « Je ne parle pas bien le français. Je suis de la Bulgarie. Je suis Bulgare.... », a-t-elle effectivement répondu dans un français approximatif, avec un air d’indifférence. La jeune dame semblait, a vu d’œil, ne pas se faire du souci quant au regard méfiant et critique de certains passants. La seule chose qui l’a préoccupait, était sans conteste, d’avoir le maximum d’Euro avant le coucher du soleil. La mendicité n’est donc pas le propre des Nations pauvres. Elle n’est pas aussi propre à un sexe donné.

En effet, elles sont nombreuses, les femmes qui mendient dans ce pays. Dans les ruelles, à la sortie du métro, dans les arrêts des tramways, des bus...elles sont là. Vielles ou jeunes femmes, assises dans un état piteux attendant les âmes sensibles qui laisseront toujours parler leur cœur.

Mendie-t-on aussi en France, un pays considéré par beaucoup de gens surtout en Afrique comme l’Eldorado, le paradis sur terre ? Se demanderont certaines personnes. La réponse est malheureusement OUI. Et les mendiants font autant pitié que ceux qu’on rencontre en Afrique, car en France, il n’est pas rare de rencontrer même des couples en train de mendier. Que fait alors l’Etat Français pour ne serait-ce que réduire cette pratique peu honorable qui tend à devenir un phénomène ?

Bassératou KINDO



10/10/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres