Tribune de femme

Tribune de femme

Vision Express sur… : « Dehors » n’est pas souvent la solution

Un homme ne peut pas se contenter d’une seule femme. Cela n’est un secret pour personne. Ce qui est (c’est selon) normal. Ainsi, certains hommes se marient à trois ou quatre femmes « pour le meilleur et le pire ». Ce qui est autorisé par certaines religions. D’autres par contre ne choisissent pas ce chemin supposant qu’« il est même long et pleine d’embuches ».

L’alternative se trouverait donc dehors. Alors, des hommes entretiennent une autre femme en « complément du manque à gagner ». Les raisons évoquées pour justifier ces infidélités ne manquent pas. En effet, en plus du fait que l’homme en général ne peut s’en tenir à une seule femme, beaucoup avouent le faire contre leur gré. « Une fois, le foyer fondé, l’épouse se croit tout permis. Elle change de fond et de forme », raconte Moussa, un mécanicien. Et un de ses voisins de renchérir : « Le foyer devient comme un enfer. Ce qui pousse à aller voir dehors, histoire d’être réconforté un tant soit peu ». Dehors ! Dehors ! Dehors ! Oui peut être, mais est-ce la solution ?

Karim est un homme assez nanti. Lassé par le climat délétère qui prévalait dans son foyer, il est allé voir dehors pour satisfaire ses besoins. Ainsi, s’est-il occupé « d’un deuxième bureau » qu’il considérait par ailleurs comme sa seconde épouse. Karim lui trouve une villa où elle et toute sa famille aménagent. Bien « abritée » maintenant, elle commença, elle aussi d’aller voir « dehors ». Avec un autre homme. Pareil pour Jacques, qui est allé jusqu’à abandonner son épouse avec une grossesse presqu’à terme à cause de sa copine. Qui, aujourd’hui le trompe avec plusieurs hommes et sous son nez.

Au regard de ces deux exemples, on pourrait au risque de tromper conclure que « dehors » n’est pas souvent la solution. La vie en couple n’est pas une mince affaire, certes. C’est pourquoi, il faut toujours privilégier le dialogue lorsque les choses chavirent. Communiquer franchement est l’une des solutions pour asseoir et maintenir une « famille épanouie » dans un couple.

A défaut de pouvoir communiquer en toute quiétude, il est souhaitable de faire appel à des personnes ressources et d’être toujours entouré de bons amis. Cela permet de tempérer le climat ou d’établir un dialogue serein. Au finish, on dira qu’il n’y a pas de bonne femme, ni de bon homme. Tout est une question de compréhension et de courage à faire face aux aléas de la vie à deux. Sinon la solution n’est pas à chaque fois dehors…

Bassératou KINDO



13/06/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres