Tribune de femme

Tribune de femme

Travail des enfants: Chantal Compaoré à Abidjan pour "finaliser" l’accord CI-BF

femmes présidente.png
La Première dame du Burkina Faso, Chantal Compaoré, est arrivée mercredi en fin d’après-midi à Abidjan, pour "finaliser" avec son homologue de Côte d’ivoire, Dominique Ouattara, l’accord entre les deux pays en matière de lutte contre la traite et le travail des enfants.



Je suis là, dans un esprit serein, pour aborder le cas de la traite des enfants, afin de finaliser le protocole d’accord entre les deux Etats du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire", a déclaré Mme Compaoré à l’aéroport d’Abidjan, où elle a été accueillie par Mme Ouattara, ailleurs présidente du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), en Côte d’ivoire.


Les épouses des présidents Alassane Ouattara et Blaise Compaoré, signeront à cet effet un accord de coopération entre leurs deux pays, jeudi à la salle de conférences du ministère des Affaires étrangères, annonce-t-on.

Cet accord intervient un an après la signature d’une première convention signée dans le même cadre entre Dominique Ouattara et Chantal Compaoré le 24 octobre 2012 à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.


En Côte d’Ivoire, environ 1,5 million d’enfants de 5 à 17 ans sont impliqués dans des activités économiques, dont plus de 5000 dans les plantations de cacao, note un rapport publié par l’Unicef en mars 2012.


Ces enfants, dont plusieurs sont originaires de pays limitrophes dont le Burkina Faso, sont le plus souvent soumis à des conditions de travail mettant en péril leur survie et leur développement physique et moral.

Source: news.abidjan.net



16/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres