Tribune de femme

Tribune de femme

« Mariage pour tous », « GPA/PMA »… quelle différence ?

couplehomosexuel.jpg
Les sociétés africaines comme toutes les autres sociétés, sont régies par des valeurs qui s'imposent par elles-mêmes si leur considération reste une «autre» bataille pour les hommes et les femmes. C'est ainsi qu'en Afrique il sera inadmissible de voir deux hommes ou deux femmes passer devant le maire. Autrement dit il n'est pas possible pour deux personnes du même sexe de se marier. Ce serait aussi inconcevable de voir une femme porter le bébé d'un autre couple comme c'est le cas par exemple dans certaines contrées de l'Occident. En effet, encore appelée GPA (Gestion pour autrui) ou la PMA (procréation médicalement assisté), cette possibilité pour les couples, surtout, homosexuels, d'avoir un enfant, est une réalité dans ces pays de «blancs». Comme ce couple français (ils sont tous les deux des hommes) qui souhaitant avoir un enfant, s'est rendu aux USA pour solliciter les mères porteuses. Ce qui fut fait. Ils sont eu une fille, aujourd'hui âgée de moins de 2 ans. Quelle serait sa nationalité? Française ou américaine? La France ne reconnaissant pas, pour l'heure, la GPA, ce couple s'indignait de voir leur enfant en quête de nationalité. L'information qui passait en boucle sur une chaine de télévision française a aussi indigné un «black» c'est-à-dire un africain qui n'a pas hésité à fustiger ces prétendus parents homosexuels. Il s'est en effet, se posé la question de savoir comment un tel enfant pourrait présenter ses parents qui se trouvent être tous les deux des hommes. «C'est trop vilain ça! C'est même inhumain et je reste persuadé que cet enfant pourrait avoir honte toute sa vie si il devait présenter ses parents à ses amis», explique cet africain qui souligne, être très fier des valeurs africaines qui accepteraient très difficilement ces évolutions dite humaines. L'homosexualité serait donc loin d'être une certaine réalité à certains endroits en Afrique. Il en est de même en Occident car tous n'apprécient pas ces changements humains qui vont, selon eux, à l'encontre des mœurs. Dimanche 6 octobre 2014, les manifestations contre «le mariage pour tous», la GPA et la PMA ont envahi les rues de Paris et de Bordeaux pour une fois de plus, exprimer leur courroux contre ces mutations dans la société. Cependant, si certains politiques français proposent de maintenir la loi sur le mariage pour tous mais qu'il «faut des verrous très solides pour interdire la GPA et la PMA», d'autres y sont totalement opposés. D'ailleurs, quelle est la différence? Vivement que cet «évolutionnisme» n'arrive pas dans nos contrées. Car l'Afrique a d'autres sujets plus importants pour lesquels, elle cherche des solutions depuis belle-lurette. La pauvreté, les maladies, les guerres civiles, le terrorisme… sont presque devenus quotidiens.

Bassératou KINDO



08/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres