Tribune de femme

Tribune de femme

Mariage d’aujourd’hui : Nécessité ou contrainte ?

mariage e.jpg

 

« Mon mari sent. Il dégage une odeur nauséabonde. Je ne veux plus être à ses côtés. Je ne veux plus faire l’amour avec lui. Tous les jours, je pense à divorcer. Je vais rejoindre mes parents ». Ces propos sont d’une jeune fille nouvellement mariée. Mais avant le mariage, elle avait pourtant eu un enfant avec son époux. Une belle histoire d’amour donc qui a porté fruit : l’enfant puis le mariage. La consécration de cette union devant Dieu et les hommes est aussi une preuve que tout allait pour le mieux entre les deux tourtereaux. Que s’est-il donc passé ou que se passe-t-il pour que la bonne dame ne veuille plus sentir le père de son enfant ? Qu’a-t-elle découvert chez son homme ou chez elle-même qui puisse entrainer le mépris au point de vouloir divorcer ?

Si cette dernière trouve que son mari sent mauvais, une autre –jeune fille- regrette tout simplement son choix. Mariée il y a à peine quelques mois, elle cherche par tous les moyens à quitter son foyer. Elle dit ne plus aimer son époux qui lui a pourtant fait un enfant. « C’est seulement un enfant, pas deux. Je veux divorcer. Je regrette véritablement mon choix. J’aurais pu attendre encore un peu », confie-t-elle à certains confidents. 
Et une troisième jeune fille de rentrer chez ses parents après deux mois de mariage parce qu’elle ne ressentait plus rien pour son époux. Il a fallu une batterie de conseils pour qu’elle regagne le domicile conjugal. 
Autant d’histoires vraies que vivent et continuent de vivre des couples mariés sous nos cieux. Si bien que l’on se pose la question de savoir si le mariage est aujourd’hui une nécessité ou une contrainte pour certaines jeunes filles ou jeunes hommes. De la nécessité voire de l’obligation, parce que la société notamment africaine l’impose. Une femme ou un homme qui atteindra un certain âge sans se marier est « très » mal vu. « La femme c’est le foyer », estiment certaines considérations et quant à l’homme, il doit son équilibre social à la femme. Autrement, un homme doit fonder un foyer pour être stable, responsable.

11535912_1056396421061215_124654536187153863_n.jpg
Il est donc sacré, le mariage à l’intérieur duquel foyer l’on apprend à devenir une autre personne, à s’accepter, à accepter les différences, à se surpasser, etc. 
Comment cette étape aussi importante de la vie de l’Homme peut-elle devenir une contrainte ? Pourquoi de si beaux moments d’amours ne constituent souvent qu’une illusion ? L’argumentaire selon lequel l’amour n’existe plus est-il une triste réalité ? Les mariages de nos jours ne le sont-ils que de "façade" ? N’assiste-t-on seulement qu’à des mariages de raison plutôt qu’à des unions fondées sur un véritable amour ? Autant de questions que les futurs couples devront se poser avant toute prise de décision. Parce qu’il ne faut pas se marier pour se marier. Il ne faut pas se marier pour plaire à la société. Il ne faut pas se marier parce que l’on a eu un enfant ensemble. Le mariage, à notre sens, est toute une vie qui ne doit pas s’arrêter pour des raisons injustifiées.

Bassératou KINDO



21/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres