Tribune de femme

Tribune de femme

Sethou Banhoro, désignée super Ebony 2014

23333333setou.jpg
Le super prix Ebony qui récompense le meilleur journaliste de Côte d’Ivoire a été décerné, dans la nuit de samedi à dimanche, à Sethou Banhoro du quotidien à capitaux publics, Fraternité Matin, au cours de la 16è édition de la Nuit de la communication des Ebony, à Yamoussoukro, en présence de Mme Henriette Konan Bédié (marraine de la cérémonie) et de Me Affoussiata Bamba-Lamine, ministre de la communication.
Selon Eugène Dié Kacou, président du jury, les travaux de la 16è édition des Ebony ont été menés dans ‘’ la rigueur, l’équité et l’objectivité » pour donner ‘’ces résultats ».

Auparavant, le Maire de la commune hôte, Jean Kouacou Gnrangbé Kouadio a invité les journalistes ivoiriens à mettre leur ''professionnalisme et responsabilité au service de la paix et de la cohésion sociale''

''Après la décennie douloureuse ponctuée par la grave crise postélectorale, dont les affres continuent de nous interpeller, la communauté nationale et internationale a les regards fixés sur vous'', a-t-il rappelé, exhortant la presse à ''aider les gouvernants à assurer le progrès pour tous et le bonheur pour chacun''.

A sa suite, le Président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Moussa Traoré a donné les raisons de la délocalisation de la Nuit de la Communication à Yamoussoukro contrairement aux précédentes éditions qui ont eu lieu à Abidjan.

''Déplacer la Nuit de la Communication à Yamoussoukro est une façon pour nous de permettre aux journalistes qui exercent à l’intérieur du pays de participer à cet événement qui est également le leur'' a expliqué M. Traoré invitant l’ensemble des journalistes ivoiriens au rassemblement et à la solidarité.

Quant à la ministre de la communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, elle a souligné la volonté du gouvernement à ‘’aider à améliorer la qualité de vos productions de même que vos conditions de vie », en insistant sur le ‘’professionnalisme et le respect des codes d’éthique et de déontologie que vous vous êtes donnés librement ».

''Tournez le dos définitivement à la désinformation et à l’intoxication. Montrez que vous êtes conscients de l’intérêt national et des enjeux de l’émergence car seule une presse responsable peut constituer le socle de la démocratie'' a-t-elle conseillé.

Avant la proclamation des résultats, Mme Henriette Konan Bédié, la marraine de la soirée, a invité ses filleuls au respect de la neutralité qu’exige le métier de journaliste. ‘’Votre métier est noble. Aidez-nous à le respecter », a exhorté l’épouse de l’ex-Chef de l’Etat Henri Konan Bédié (1993-1999) à qui tous les intervenants ont rendu un hommage pour ses ''actions'' aux côtés de son ''cadet'', le Président ivoirien Alassane Ouattara.

Au cours de cette 16ème édition du prix Ebony placée sous le thème: »la solidarité entre les journalistes pour une Côte d’Ivoire réconciliée », le jury a décidé de proposer une pétition contre les crimes commis vis-à-vis des journalistes de Charlie Hebdo en France et tous les journalistes à travers le monde. Le Président du Jury Eugène Dié Kacou et le Président de l’UNJCI Moussa Traoré ont donné le ton avant que la pétition ne soit transmise au chef de l’Etat et au gouvernement ivoirien.

La lauréate du Super Ebony 2014, Sethou Banhoro, a reçu comme lot un véhicule tout terrain (4X4), un terrain viabilisé d’une valeur de 10 millions FCFA, 1million FCFA du maire de Yamoussoukro en plus d’un trophée et un ordinateur portable.

Les lauréats des prix sectoriels sont repartis, chacun, avec un ordinateur portable, un trophée et 1million FCFA quand ceux des prix sectoriels ont reçu chacun 200.000FCFA.

Les différents lauréats

Prix sectoriels
Prix SIFCA de l’agriculture: Adama Bakayoko (Rti-Radio Bouaké)
Prix Maurice Bandaman de la culture: Emmanuel Kouassi (Fraternité Matin)
Prix économie Nady Rayess: Emiline Pehé Amangoua (La Tribune de l’Economie)
Prix BIT de la lutte contre le travail des enfants : Pié De laure Nesmon (Nord Sud)

Prix spéciaux

Prix Diégo Bailly de la meilleure enquête : Séthou Banhoro (Fraternité Matin)
Prix Joseph Diomandé du meilleur reportage : Théodore Kouadio (Fraternité Matin)
Prix Jean Pierre Ayé de Fraternité Matin (meilleure interview) : Yao N’Goran Elisabeth dite Elysée Yao (Soir Info)

Prix Ebony du meilleur journaliste Radio : Adama Bakayoko (Rti-Radio Bouaké)
Prix Ebony du meilleur journaliste télévision : Michel Digré (Rti-1)
Prix Ebony du meilleur journaliste presse écrite et en ligne: Séthou Banhoro (Fraternité Matin)
Super Ebony : Séthou Banhoro (Fraternité Matin)

 

Source : APA



13/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres