Tribune de femme

Tribune de femme

Droits des LGBT aux USA : ‘’l’une des dernières batailles pour les des droits civiques’’ ( Alain Franklin responsable de Progress Now Colorado)

Les chiffres officiels estiment le pourcentage à 1 de la population concernée par l’homosexualité aux USA. Selon Alain Franklin ce sont plutôt 10 à 12% qui le sont aux USA. Responsable d’un mouvement progressiste (Progress Now Colorado) à Denver dans l’état de la Colorado – le plus important dans la sensibilisation et de défense des droits multiples- son équipe utilise les médias sociaux pour atteindre une plus grande d’audience.

 

Le mois de juin est le mois de fierté de la communauté LGBT (Lesbienne, gays, bisexuels, et transsexuel) aux états unis. C’est à partir des années 1960 à en croire M. Alain que les membres de la communauté LGBT ont commencé à s’exprimer librement et publiquement leur sexualité. L’épidémie de sida, les maladies et infections sexuellement transmissible, ajoute-il, ont amplement  contribué à cette libre expression. Aussi, la période 2005 à 2013 a été très remarquable dans la prise en compte des droits des LGBT avec la légalisation du mariage homosexuel en 2013 ‘’ Aux USA, la cour suprême a légalisé ce mariage, qui, pour nous est un progrès inestimable ‘’ se félicite  Alain Flanklin.

 

La communauté LGBT, toujours l’objet de discrimination

‘’La communauté LGBT fait toujours l’objet de discrimination. Il y a donc beaucoup d’efforts à faire dans le plaidoyer pour leur droit’’ confie  Alain Franklin notamment au niveau de l’accès aux logements, à la santé. C’est pourquoi, dit-il : ‘’ les droits des LBGT est l’un des dernières batailles pour les droits civiques aux USA car chaque année l’on travaille à limiter la protection des homosexuels). La majorité des américains sont tolérants à l’endroit des homosexuels, mais la question ne pourra jamais faire l’unanimité’’.

Et pour y arriver -Progress Now Colorado- utilise les médias sociaux tels que Facebook, twitter, snapchat, youtube (…) pour atteindre une grande masse de la population, inciter les électeurs et les politiques afin qu’ils prennent en compte les droits des homosexuels. ‘’ Nous produisions très souvent des vidéos percutantes mais très sensibilisatrices sur les droits des LBGT. Parce que ce n’est pas facile d’expliquer (le travail pour les LGBT’)’ indique M. Alain. Il faut toutefois arriver, selon lui, à l’acceptation d’aimer la personne que l’on veut aimer et de choisir le type de famille que l’on veut sans être menacer

Bassératou 



17/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres