Tribune de femme

Tribune de femme

Des artistes Bobolais menacent de prendre en otage les plateaux off de la SNC 2014

arrrrt.jpg
Des artistes bobolais non retenus pour les prestations sur les plateaux off de la 17e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), ont protesté dans l’après midi du mardi 14 mars 2014. Le directeur Sidi Traoré déclare que les choix ont été faits sur des critères bien définis.

Ils étaient une trentaine, cet après midi du mardi 18 mars 2014 dans la cour de la Semaine nationale de la culture (SNC) pour exprimer leur colère et désaccord face à la liste des artistes retenus pour la SNC 2014 qui venait d’être publiée dans la journée même. Ils dénoncent entre autres la faible présence d’artistes bobolais à la présente édition de la SNC, la sélection d’artistes n’ayant pas de cassette sur le marché discographique, la non-sélection d’artistes bobolais ayant pris part aux précédentes éditions de la SNC et la forte présence d’artistes venus d’ailleurs notamment de Ouagadougou. Chacun est allé de son commentaire. « Moi j’ai pris part aux trois dernières éditions de la SNC  et cette année, je ne retrouve pas mon nom sur la liste par contre nous avons des artistes venus d’ailleurs qui ont été sélectionnés », affirme Ouss Hebié. De son côté, Black Janel dit ne pas comprend qu’il ait un album et ne soit pas retenu pour jouer dans sa propre ville. Parmi les manifestants, des artistes sélectionnés ont tout de même décidé de rester solidaires de leurs collègues.

aryt.jpg

 

De ceux-ci, il y a les D Tenues, Nouss Nabil et Limanya Star. Selon ce dernier, s’ils ne sont pas solidaires de la lutte, ils risquent à leur tour de ne plus se retrouver sur la liste de la prochaine édition.  Le porte-parole des artistes protestataires Ispolo DJ a déclaré que s’ils ne sont pas pris en compte, ils comptent bloquer les prestations des artistes sélectionnés sur les plateaux off. « Nous allons nous coucher sur les podiums les jours des prestations pour nous faire entendre », a-t-il déclaré sous les ovations de ses collègues. Reçus par le directeur général de la SNC, Sidi Traoré, il leur a expliqué que la SNC étant une activité nationale, elle ne pouvait pas prendre uniquement en compte les artistes de la région mais ceux de tout le pays. Et pour le choix de ces derniers, il a précisé que contrairement aux années précédentes, des critères de sélection ont été mis en place. Et les dossiers des artistes ont été examinés individuellement par un comité de sélection avec pour résultat, la liste affichée. Un comité dans lequel, les artistes étaient représentés, a-t-il noté. Pour Sidi Traoré, ils ne pouvaient pas prendre tout le monde même s’ils le voulaient parce qu’ils sont contraints par un problème de budget. En effet, il a déclaré que les plateaux off ne sont financés que par les contributions des partenaires. Ce qui n’est pas toujours acquis d’avance. Cependant pour les artistes qui ont affirmé remplir les conditions et n’ayant pas été sélectionnés, il leur a demandé d’établir une liste et qu’il allait procéder à la vérification. Pour cela, il leur a donné rendez-vous le lendemain mercredi 19 mars 2014 à 10h. « Je pense que la raison va prévaloir pour permettre la tenue d’une SNC paisible », a-t-il déclaré. 

Source: toenews.blog4ever.com



19/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres