Tribune de femme

Tribune de femme

Côte d’Ivoire : Il viole une fillette de six ans avec des esprits maléfiques


Abidjan, le 21 Mai 2013

– Une fois de plus l’horreur s'est manifestée. Yao Yao âgé d’une vingtaine d’année n’aura plus de faible pour les fillettes, il devra passer cinq ans de sa jeune vie derrière les barreaux à Divo.

C’est la maigre sanction au regard des faits, infligée à ce violeur par la section du Tribunal de cette localité ce mardi 21 mai avec une amende de 200 000 FCFA pour attentat à la pudeur consommé avec violence sur une fillette de six ans environ.

Plaidant être possédé par les esprits maléfiques au moment des faits selon les rapports de notre témoin présent dans la salle d’audience, les jurés ne se laisseront pas abuser comme la fillette par Yao-Yao.

« Je vous assure que je ne savais même pas ce que je faisais. Je n’étais pas moi-même quand j’agissais », se serait –il défendu la barre.

Les parents de la victime, on ne sait pour quelles raisons, ont, comme souvent constaté dans pareille situation en Côte d'Ivoire, voulu retirer leur plainte. Ces derniers ne seront pas suivis par le juge.

Les faits jugés de gravité ne pouvait rester impuni selon le tribunal. Et le juge d’ajouter « Il faut une peine exemplaire en réponse à de tels actes criminels pour décourager ceux qui seraient tentés d’en commettre ».

Donc de douze mois requis par le ministère public, le juge empira la peine de Yao Yao à cinq ans de prison qui devra appendre à calmer sa libido sur les fillettes dans la cellule derrière les geôles de la prison. 

Source: //www.koaci.com/articles-82437



22/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres