Tribune de femme

Tribune de femme

Bobo-Dioulasso : Elle tue ses deux enfants avant de se donner la mort

Jeudi aux environs de 17 heures, une femme âgée environs 24 ans a pendu ses deux enfants au niveau de la fenêtre de leur chambre à l’aide de tissus. Elle se donnera ensuite la mort à l’aide d’une ceinture de karaté qu’elle a accrochée au chevron du toit.

C’est aux environs de 17 heures qu’elle a chauffé de l’eau pour la verser sur sa belle-sœur. Elle va ensuite s’enfuir dans sa maison (Elle habite dans une cours commune) avec ses enfants pour échapper aux réprimandes.  Elle y est restée jusqu’à 19h30, heure d’arrivée de son mari.

Ayant frappé à la porte sans réponse, le monsieur s’est résolu à tenter de l’ouvrir avec la clé double. Il ne pourra malheureusement accéder à la maison qui était fermée à clé et avec un crochet. Il a fallu qu’il casse la porte pour y avoir accès. Et ce sont des corps inertes de ses deux enfants (un nourrisson de moins d’1 an et un garçon de 4 ans)  et sa femme qu’il trouvera accrochés à la fenêtre et au chevron du toit  de la chambre.

La femme selon certaines indiscrétions du voisinage souffrait d’une crise psychique. Elle ne suivait malheureusement pas un traitement médical. Aussi, a-t-on appris que l’atmosphère était délétère entre elle et sa belle-famille. Elle aurait même cessé de faire la cuisine depuis près de trois mois.

Transférés à la morgue, les trois corps ont été inhumés ce vendredi. La défunte était une ménagère de profession et son époux employé de commerce. Avant cette triple pendaison ce jeudi 6 février 2014, une autre  s’était produite dans la matinée vers la sortie de Bobo-Dioulasso sur la route de Ouagadougou. Une enquête est sans doute ouverte par la police pour situer exactement sur les causes de ces cas malheureux.

Bassératou KINDO



08/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres