Tribune de femme

Tribune de femme

Aveugles ; elles iront aux urnes demain

aveugle43.jpg
Ce dimanche 22 mai, des burkinabè iront aux urnes pour élire leurs conseillers municipaux. Sont de ces burkinabè, les femmes handicapées visuelles ou moteur que nous avons rencontrées ce samedi 21 mai dans la Cour de Solidarité, au secteur 11 – quartier Colma –  

« Je suis certes, aveugle, mais j’irai aux urnes demain dimanche pour voter mon parti. Nous avons reçu beaucoup parmi eux. Ils sont venus s’entretenir avec nous. Et nous savons qui a le meilleur programme de prise en compte des personnes vulnérables comme nous », confie Salimata Konaté.

Aveugle depuis près de 10 ans, Mme Konaté est mère d’une dizaine d’enfants. Elle s’est retrouvée dans la cour de solidarité par manque de moyen. « Nous dormions dans une chambre-salon, moi, mes enfants et ma belle-fille. Il nous a été difficile de payer le loyer, d’où ma présence dans la cour de solidarité », confie-t-elle.

aveugle736.jpg

Comme elle, beaucoup d’autres femmes vivent des situations délicates. Leur refuge : la cour de solidarité d’où elles bénéficient de l’aide du ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale et d’autres bonnes volontés. Et ce sont plus de 140 personnes en situation difficile qui fréquentent ce lieu.

aveugle 459.jpg

Assises dans leurs fauteuils roulants, ou à même le sol, elles avaient chacune une carte d’électeur. « Demain, foi d’Aminata Koné (handicapée moteur », j’irai aux urnes. Je souhaite que tout se passe bien. Nous ne souhaitons que la paix dans notre pays ». Aminata Koné, souhaite, cependant qu’il ait des facilités pour les handicapées physiques. Elle propose par exemple qu’on dispose des planches pour permettre l’accès facile dans les bureaux de vote. Quant à Salimata Konaté, elle se fera aider par sa fille pour choisir son parti. Avec l'espoir que les nouvelles autorités auront un regard sur la cour de la solidarité. "Nous voulons de l'électricité et de l'eau. Il nous manque également des soins sanitaires", confie Alimata Koné. 

Bassératou KINDO



21/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 302 autres membres